Glossaire

— A —

Aïki : « L’harmonisation des énergies », exprime l’idée de ne pas s’opposer à une force mais de s’y associer pour la décupler.
Aïkikaï : Centre mondial de l’Aïkido situé à Tokyo.
Atemi : Frappe, en général sur un point vital.

— B —

Bôkken : Ou Ken, sabre d’entraînement en bois.
Budo : « Voie de la guerre / art guerrier », succédant aux « bujutsu ».
Bujutsu : « Techniques guerrières », précédant les « budo ».

— D —

Dan : Grade mesurant la progression des pratiquants à partir de la ceinture noire (du 1er au 8ème dan).
DEGUCHI Onisaburo : Révérant de la secte Omoto-kyo, religion pratiquée par le fondateur de l’Aïkido.
Dojo : Endroit (bâtiment) où l’on pratique un art martial.

— F —

FFAAA Fédération Française Aïkido, Aïkibudo et Affinitaires.
FFAB : Fédération Française d’Aïkido et de Budo.

— G —

GHAAN Groupe Historique Aikido André Nocquet (affiliée à la FFAB).

— H —

 Hakama : Pantalon large plissé traditionnellement porté au Japon et conservé aujourd’hui dans le pratique de certains budos.
Hara :  »Centre », point central du corps où se concentre toute l’énergie du corps (Ki).

— J —

Jyu waza :Travail libre.
Jo : Baton d’entraînement en bois.

— K —

Kaeshi waza : Travail des contres, retournement de la technique.
Kamiza : Place d’honneur dans un dojo où l’on trouve généralement le portrait du fondateur de l’art pratiqué.
Kata : Forme d’étude d’un art martial par la répétition de mouvements codifiés.
Katana : Sabre japonais.
Keikogi : Tenue du pratiquant / kimono.

Kendo : Escrime japonaise pratiquée avec un sabre.

Ki : « Energie / flux vital ».
Kihon : « Travail des bases », méthode d’apprentissage privilégiant l’application plutôt que le réalisme.
Kyu : Grade mesurant la progression des débutants jusqu’à la ceinture noire (du 6ème au 1er kyu).

— M —

Ma-aï : Distance entre 2 partenaires.

— R —

Randori : Travail contre plusieurs partenaires.
Reïshiki : « L’étiquette », ensemble des règles qui régissent le comportement au sein d’un dojo.
Ritsurei : Salut effectué débout.
Ryu : Ecole traditionnelle d’art martiaux.

— S —

Saya : Fourreau du katana ou du bôkken.
Seïza : Position à genoux.
Shihan : Titre honorifique, modèle pour la discipline.
Shisei : Posture, attitude.
Suwari waza : Travail à genoux.

— T —

TAKEDA Sokaku : Maître du fondateur de l’Aïkido, éminent expert de Daïto-ryu.
Takemusu aïki : « Force d’harmonie valeureuse et créatrice », exprime la finalité d’un Aïkido de libre inspiration.
Tanto : Couteau d’entraînement en bois.
Tatami : Surface de tapis sur laquelle on pratique un art martial.
Tori : Partenaire, celui qui exécute la technique.
Tsuba: Garde sur un katana ou un bokken.

— U —

UESHIBA Morihei : Fondateur de l’Aïkido (1883 – 1969).
Uke : Partenaire, celui qui reçoit la technique.
Ukemi : Chûte.

— Y —

Yari : Lance, ancêtre du jo.

— Z —

Zanshin : Vigilance.
Zarei : Salut effectué en « seïza » (position à genoux).

All Moutain 06 |
Alliance Leucquoise de Judo |
Mkacha51919 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Xavierdu08
| Viviyoga49
| U15 CAMON 2012-2013