2013/06/15 : Jour d’examen

18 juin 2013

Mes maîtres

Rendez-vous à Paris

Samedi 15 juin se déroulaient à Paris les examens nationaux pour le 4ème dan.

Dernier examen technique formel devant un jury, ce grade marque la fin du cycle d’apprentissage des bases et le candidat doit, au travers de sa prestation, faire la synthèse de son parcours en l’espace d’une quinzaine de minutes :

 « Montrer au travers de toutes les qualités précédentes, que l’on a compris les principes qui régissent les techniques. »

J’avais déjà visionné plusieurs passages réussis sur internet et avais été saisi par l’aisance des candidats et leur virtuosité technique me laissant l’impression d’un aboutissement dans le travail effectué au dojo.

Mais c’est la première fois que je venais assister en spectateur et compte tenu du niveau d’exigence attendu, je m’attendais à du grand spectacle.

Venu soutenir Javier, mon enseignant Bordelais, j’ai assisté à la 1ère session du matin, aux passages des 7 candidats du jury n°6. De temps à autres j’ai également jeté un œil aux autres passages pour me faire une idée du niveau général.

2013/06/15 : Jour d’examen dans Mes maîtres img_5353-300x182

Candidats de la session de 8h au gymnase Léo Lagrange.

 

Un spectacle décevant

Bien qu’étant personnellement d’un niveau insuffisant pour pouvoir juger si les candidats méritaient leur grade, je fus toutefois particulièrement déçu par ce que je vis de mes yeux ce matin là :

Des candidats hésitants, certains s’arrêtant même au beau milieu d’une technique et demandant à l’attaquant de recommencer. D’autres exécutant leurs techniques de manière saccadée ou n’occasionnant aucun déséquilibre visible chez leur partenaire.

Je fus particulièrement choqué par un travail aux armes assez simpliste et ou je vis des candidats désarmer leur adversaire en saisissant l’arme par le tranchant (fort heureusement en bois) ou bien se coupant eux-mêmes un membre pendant le désarmement. Un autre posa même un couteau au sol à portée de main de l’adversaire alors qu’il n’avait pas terminé sa technique.

vocapeople-300x200 dan dans Mes maîtres 

Un spectacle qui laisse bouche bée !

Du point de vue des attitudes, beaucoup de candidats attendaient que vienne l’attaque, les bras ballants, et ne faisant preuve d’aucune vigilance lorsqu’ils rendaient une arme à leur partenaire, manipulant l’objet comme une lampe de poche.

Lorsque l’on sait la rigueur avec laquelle les enseignants insistent au dojo sur des fondamentaux tels que le « Shi-sei » (la posture) et le « Zanshin » (la vigilance), le débutant que je suis ne peut qu’être choqué par l’exemple de ces anciens qui aspirent aux plus hauts grades.

 

Apothéose finale

Les délibérés couronnèrent une matinée de surprises.

Alors que 2 jurys choisirent de ne retenir aucun de leurs candidats, ceux de la table n°6 en retinrent 5/7 parmi lesquels ne figurait pas mon enseignant.

deliberes-300x216 Examen 

Le difficile moment des explications du jury…

Même si cela peut sembler peu objectif, j’ai personnellement apprécié le travail de Javier. Attitude juste, souplesse dans ses déplacements comme dans ses chutes, engagement et même sourire malgré le stress et le fait qu’il passait en dernier.

Lui qui n’avait pas suivi de préparation spécifique pour cet évènement, se voyait ainsi durement sanctionné pour avoir privilégié son rôle d’enseignant au dojo, accordant son temps jusqu’au dernier cours à la préparation des grades dans de ses élèves qui présentaient le week-end précédent.

Une fois la déception passée, je repensais à cet évènement en me faisant la réflexion que les candidats maladroits n’avaient sûrement pas donné le meilleur d’eux-mêmes, sans doute paralysés par l’enjeu de cet examen. Je me dis qu’aucun n’avait pu atteindre ce niveau sans disposer des qualités requises ni de la recommandation de leur maîtres.

J’avalais donc cette amère pilule pour aller féliciter mon enseignant pour sa prestation qui n’avait rien à envier aux heureux lauréats.

,

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

2 Réponses à “2013/06/15 : Jour d’examen”

  1. Laurent Dit :

    Je me demande s’il n’y a pas un lien avec la venue de Léo aux Chartrons. Les guerres Picrocolines au sein de l’Aïkido français loin d’être sans conséquences collatérales.

    Répondre

    • aikipassion Dit :

      Quitte à être qualifié d’utopiste, je crois en des temps meilleurs !
      Je pense qu’un jour va émerger de tout ça quelque chose de nouveau et de nettement plus intéressant que cette pitoyable mascarade qui donne lieu à tant de déceptions et de découragements.
      Personnellement je suis pour les grades d’école car d’une part je crois nos enseignants assez matures et bien placés pour juger de notre travail, et d’autre part j’y trouverais une valeur infiniment plus grande que de se voir décerner un diplôme au terme de 3/4 d’heure de négociations pour ne pas dire de marchandage entre des personnes « installées » n’ayant strictement aucune idée du parcours et du mérite d’un élève.
      Amicalement,
      Arnaud

      Répondre

Laisser un commentaire

All Moutain 06 |
Alliance Leucquoise de Judo |
Mkacha51919 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Xavierdu08
| Viviyoga49
| U15 CAMON 2012-2013