Jean-Pierre Datigny, une vie de pratiquant

29 novembre 2012

Mes maîtres

Jean-Pierre a commencé l’Aïkido à l’age de 14 ans

Passionné de la 1ère heure, il fréquenta le dojo quasi quotidiennement à l’ère des tout premiers enseignants et notamment André Nocquet, 8ème Dan, pionner de l’Aïkido français, qui fut pendant 4 ans l’élève à demeure du fondateur.

Jean-Pierre Datigny, une vie de pratiquant dans Mes maîtres 50_60.8

André Nocquet aux côtés de son maître et fondateur de l’Aïkido

Persévérant malgré la rudesse de l’entraînement et très ouvert d’esprit, il a très vite dédié sa vie et ses économies à l’apprentissage de l’Aïkido aux côtés de maître Nocquet mais aussi en multipliant les stages auprès des plus grands experts délégués en France par le fondateur et en se rendant au Japon où il pratiqua au centre mondial de l’Aïkido : l’Aïkikaï de Tokyo.

A la mort de maître Nocquet en 1999, et déjà élevé au rang de 5ème Dan, il est désigné parmi les membres du collège technique de la fédération GHAAN pour poursuivre la voie tracée par son maître. Il décida toutefois de se remettre en question en allant travailler avec Patricia Guerri, élève de l’un des plus éminent expert aux armes : Morihiro Saitō.

Sans-titre1 André Nocquet dans Mes maîtres

Patricia Guerri et son maître : Morihiro Saitō

 

J’ai rencontré Jean-Pierre en 2008 au dojo de Saint-Maur (94)

A l’époque il partageait son enseignement entre Saint-Maur, quelques déplacements en province et des invitations à des stages organisés par des collègues et amis.

J’ai été fortement impressionné par son 1er cours, tout d’abord par sa présence et son respect de l’étiquette qui touchait presque à la discipline militaire. Quant à sa pratique, j’avoue ne pas avoir été tout de suite séduit…

JP-datigny-oct-2009-1024x768-235x300 Jean-Pierre DatignyJean-Pierre Datigny – oct 2009

En effet, usé par la pratique intensive du suwari-waza (pratique à genoux) dans laquelle il était considéré comme un des tout meilleurs, Jean-Pierre était très handicapé par une hanche rongée qui lui imposait de grandes douleurs.

Petit et très trapu, Jean-Pierre avait donc adapté son Aïkido à ses faibles capacité de déplacement avec des techniques raccourcies à l’extrême mais d’une précision chirurgicale réalisées dans un timing parfait.

 

Deux particularités m’ont toutefois rapidement impressionnées

La première était sa faculté à encaisser les coups, comme un roc, lorsqu’il demandait à son « uke » (partenaire) de frapper encore et encore jusqu’à ce qu’il juge l’attaque suffisamment réaliste pour réaliser sa technique.

La deuxième était sa capacité à garder le contrôle de son partenaire, déjà par la justesse de son placement qui le mettait à l’abri de tout enchaînement potentiel, puis par la rapidité et la précision avec laquelle il pouvait exercer un contrôle ou une contrainte sur son partenaire qui, pour l’avoir subi maintes et maintes fois, était suffisamment dissuasif pour ôter toute envie de résister !

Sans-titre-300x229 maître

Contrôle d’une attaque au « tanto » (couteau) au dojo de Saint-Maur

Pour autant Jean-Pierre était tout sauf un Aïkidoka violent. Il s’adaptait toujours à la personne avec qui il pratiquait et était d’une patience infinie avec les débutants comme les anciens en accordant la même attention et disponibilité à chacun.

Son humilité et sa grande discrétion lui valurent d’attendre 22 ans son 6ème Dan qui lui fut remis à l’occasion du stage d’Hervé Dizien qui s’est tenu en notre dojo de Saint-Maur le 18 octobre 2009. Je me souviens de l’émotion qui avait alors submergé l’assistance lorsque le président de la fédération lui remit son diplôme, signé des mains de maître Tamura, 8ème Dan, élève du fondateur, délégué officiel de l’Aïkikaï et pilier de l’Aïkido Français.

Je me souviens d’ailleurs avoir eu l’honneur et le plaisir de rédiger un article rapportant l’évènement dans le cadre de mes fonctions de Responsable de la communication du club.

6ème-dan-300x223 Patricia Guerri

Remise du 6ème Dans à Jean-Pierre Datigny par Alain Flour, Président du GHAAN

 

C’est donc le plus naturellement que nous sommes devenu amis

Jean-Pierre vivait seul et était fortement dépendant du fait de son handicap.

Habitant à 5km à peine du dojo, il était parfois contraint de se lever à 6h du matin pour prendre les rares transports en commun disponibles le dimanche matin pour se rendre à son cours de 9h30. Il sollicitait donc souvent ses élèves pour le raccompagner en voiture à la fin du cours. C’est donc en tant que chauffeur que j’eus le grand plaisir, d’abord, d’écouter ce grand témoin du développement de l’Aïkido Français, puis avec le temps et ma progression, un dialogue s’instaura.

Et puis un jour, de retour d’un repas de fin d’année, ma femme et moi décidions de l’arracher à sa solitude pour un café en famille qui nous permit de parler d’autres chose que de techniques et de techniciens.

Jean-Pierre-300x224 rencontre

Jean-Pierre à mon mariage le 7 avril 2012

En milieu de saison 2011, de plus en plus handicapé par sa hanche, Jean-Pierre se décida enfin à faire les démarches pour se faire opérer et poser une prothèse. Notre relation se poursuivi au cours de son hospitalisation et j’assistais à sa rééducation rapide et efficace.

Habité par sa passion, il ne lui fallu que quelques mois pour retrouver son autonomie et remonter sur le tatami comme observateur d’abord, puis comme enseignant pour le plus grand plaisir de ses plus fidèles élèves.

Article publié avec l’aimable autorisation de l’intéressé.

, , , , , ,

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

2 Réponses à “Jean-Pierre Datigny, une vie de pratiquant”

  1. Sechaud Dit :

    Beau travail, Arnaud.
    Le résumé de la vie de Jean Pierre est juste et touchante. j’espères que tu continueras à nous abreuver de nouvelles en tous genres sur l’aïkido, sa pratique et ses valeurs, qui nous sont si chers.
    Amicalement
    Patrick

    Répondre

Laisser un commentaire

All Moutain 06 |
Alliance Leucquoise de Judo |
Mkacha51919 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Xavierdu08
| Viviyoga49
| U15 CAMON 2012-2013